Recherche dans le blog

Retrouvez-nous aussi...

Bienvenue sur le blog Phyto Compagnon !

L’assurance santé pour chien, une histoire de tous les jours.

En partenariat avec KOZOO . 11/09/2020

C'est l'histoire de Ziggy

Ziggy est un golden retriever. Superbe, cela va sans dire. Et Ziggy a rejoint la famille de Delphine il y a cinq ans maintenant, presque jour pour jour. Dès son arrivée, en deux minutes à peine, il avait conquis le coeur de tout le monde, grands comme petits. Il faut dire qu’il était plutôt du genre craquant Ziggy.

Aujourd’hui donc, cinq ans plus tard, Ziggy a bien grandi et il court comme presque chaque matin sur une plage de galets. Enfin, il faudrait plutôt dire sa plage de galets ! Comme toujours, Delphine lance l’indétrônable jouet en cordes tressées de Ziggy au milieu des vagues. Infatigable, il le ramène invariablement en moins de trente secondes chrono. Sauf que cette fois-ci, en glissant sur un galet, Ziggy n’ira pas jusqu’aux vagues mais revient en boitant. Il est plutôt du genre dur au mal mais Delphine sent bien qu’il est douloureux. Elle le connaît par coeur. Entre-eux, pas besoin de mots, quelque chose ne va pas!

chien-plaget1

deconfinement chien 2

Visite chez le vétérinaire

Ni une ni deux, Delphine roule en direction de sa vétérinaire. Le docteur Dubois se rend vite compte que Ziggy souffre sans trop le montrer et décide de le sédater légèrement pour le soulager et faire des examens complémentaires. Delphine, dans la salle d’attente, n’en mène pas large, c’est le moins que l’on puisse dire. L’assistante du docteur Dubois est aux petits soins mais rien n’y fait, Delphine redoute le verdict qui ne tarde pas à arriver enfin. A la tête de la vétérinaire lorsqu’elle rentre dans la salle d’attente, Delphine a compris. Elle ne s’était pas doutée qu’il s’agissait d’une rupture d’un ligament croisé mais elle avait su que c’était grave.

La chirurgie est clairement la meilleure des solutions exposées par sa vétérinaire sous peine de voir Ziggy boiter toute sa vie et ne plus pouvoir jouer avec elle sur la plage comme avant. La vétérinaire la prévient qu’il va falloir prévoir au moins 1400 € pour cette opération, elle parle d’une TPLO, expliquant sur les radios en quoi consiste cette nouvelle technique chirurgicale mais Delphine n’écoute presque rien.

C'est l'histoire de Delphine

Delphine, deux ans avant la plage et le galet qui glisse. Delphine qui assiste à un repas professionnel somme toute assez ennuyeux, il faut bien le dire. Heureusement, à côté d’elle à table ce soir-là, il y a Sophie. Delphine et Sophie ont en commun leur amour des animaux, alors elles s’échangent des photos sur leur portable sous la table pendant qu’autour d’eux ça parle seuil de rentabilité et optimisation des coûts. Sophie a eu un golden elle aussi avant l’adoption de Looping dans un refuge près de chez elle alors forcément...

Elles passent la soirée à discuter. Entre passionnées on se comprend toujours. Au détour d’une conversation, Sophie lui parle de la santé plutôt fragile de Looping et de sa tendance à faire très régulièrement des otites. Heureusement, elle avait contracté une assurance santé pour Looping dès son adoption, comme elle l’avait fait également avec le chien précédent, et vu les problèmes de santé récurrents de Looping, elle ne le regrette absolument pas. Delphine ne connaissait même pas l’existence de ce type d’assurance et à peine rentrée chez elle et en avoir discuté avec son mari, en cinq minutes à peine Ziggy était assuré.

Jusqu’à présent, à part pour quelques bobos du quotidien et pour ses vaccinations, elle n’avait pas encore complètement pris conscience de l’utilité de son assurance santé mais ce jour-là, assise de l’autre côté du bureau de son vétérinaire, tandis que celle-ci lui expliquait les gestes opératoires à grand renfort de dessins et les avantages de passer par la chirurgie pour permettre à Ziggy de retrouver sa vie d’avant, Delphine ne pu s’empêcher de repenser à ce dîner ennuyeux et à la décision qui s’en était suivie d’assurer Ziggy contre ce genre de coup du sort.

chien-veterinaire

chien famille calin

Chez le vétérinaire

Elle n’écoutait qu’à moitié le vétérinaire car il n’y avait même pas de décision à prendre. Bien évidemment que Ziggy aurait droit au meilleur des traitements. Peu importe le prix, elle s’était assurée pour s’éviter justement d’avoir à hésiter.

Trois jours plus tard Ziggy est enfin rentré à la maison.

Les enfants avaient même préparé un goûter de bienvenue avec cotillons et chapeau pointus. On ne peut pas dire que la reprise de l’exercice, très très progressive avait insisté la vétérinaire en levant l’index, fut une partie de plaisir car Ziggy n’avait qu’une chose en tête, aller rechercher son jouet en cordes tressées qui devait encore l’attendre, quelque part, entre des galets bercés par les vagues.

C’est l’histoire d’une assurance santé pour son chien

C’est l’histoire de centaines de milliers de propriétaires qui ne veulent pas devoir renoncer au meilleur en termes de santé pour leur compagnon à quatre pattes.

C’est l’histoire de ceux qui placent la sécurité et la tranquillité d’esprit au coeur de leurs préoccupations en tant que propriétaires responsables d’un chien.

C’est l’histoire de ceux qui ont compris que tout ne se prévoit pas. Qu’il suffit d’un galet pour que tout bascule.

Avec kozoo, c’est la simplicité et la transparence totale. Une formule simple, unique, couvrant tant les accidents que la maladie, et prenant en charge les actes de prévention tels que la vaccination. Une formule sans aucune franchise, sans aucun frais caché et qui vous rembourse en 48 heures.

Parce que l’assurance, ça devrait être aussi simple que ça.