Recherche dans le blog

Retrouvez-nous aussi...

Bienvenue sur le blog Phyto Compagnon !

L’assurance santé pour chat, une bonne idée?

En partenariat avec KOZOO . 11/09/2020

C'est l'histoire de Patty

Patty est une chatte européenne arrivée dans la famille de Clara il y a bientôt neuf ans. Comme souvent, malgré qu’il soit très classique, le circuit d’adoption reste des plus complexe. Une voisine qui connaît une (lointaine) amie qui elle-même a un cousin peu bavard mais qui a tout de même laissé entendre qu’il y a une chatte dans son jardin qui vient d’avoir une portée. Classique parmi les classiques…

Evidemment, les deux filles de Clara avaient promis, leur main pleine de chocolat plaquée sur le coeur, qu’elles allaient s’occuper de leur chat (chose tout à fait classique aussi dans ce genre d’histoire, croyez-nous!)

“Non maman, tu n’auras même pas besoin de changer la litière, on s’en chargera”.

Vous la voyez venir l’embrouille? A peine 15 jours plus tard, c’était déjà à Clara de s’occuper de tout. Soyons honnête, elle avait prévu le coup. Elle connaît maintenant Patty par coeur mais aussi ses enfants!

chatmaison

chat-vet

Quelque chose ne va pas...

Trêve de divagations, nous voici donc neuf ans plus tard. Et depuis quelques semaines déjà, Patty mange comme quatre! Tout le monde l’a remarqué (et ça fait bien rire les filles même si elles ont bien grandi elles aussi). Pareil avec la gamelle d’eau qui descend à vue d’oeil.

Pourtant, curieusement, Patty maigrit. Au début, ça ne lui faisait pas de mal. Il faut dire qu’elle avait un peu à perdre mais aujourd’hui, force est de constater qu’elle perd plus que ce qu’il ne faudrait. Clara décide donc de l’emmener chez son vétérinaire. Bon réflexe soit dit en passant.

Après un examen général plutôt bon, si ce n’est la perte de poids, le vétérinaire décide tout de même de faire un bilan sanguin afin de voir ce qui ne va pas. Clara voit bien que ce dernier a des soupçons mais préfère ne pas se prononcer avant d’avoir vu les résultats de la prise de sang. Logique (mais inquiétant). Un quart d’heure plus tard, le résultat tombe. Patty souffre d’une hyperthyroïdie, pathologie à priori de plus en plus fréquente chez les chats. Ça, c’est fait!

Heureusement, d’après le vétérinaire, le pronostic semble plutôt bon mais un traitement à vie va devoir être obligatoirement mis en place pour équilibrer la production d’hormones thyroïdiennes ainsi que des contrôles sanguins réguliers.

Le vétérinaire ne veut rien cacher à Clara car il a toujours été comme ça et c’est ce qu’elle aime chez lui: le traitement va coûter environ 60 euros par mois. Gloups! Ce à quoi il va falloir ajouter au minimum un contrôle sanguin deux fois par an si tout va bien. Bref, on va être être sur des frais annuels de minimum 900€, rien que pour cette pathologie. Avec de la chance elle n’aura que ça mais connaissant le goût prononcé de Patty pour les bagarres nocturnes (because the night comme dirait Patty Smith…), il va certainement encore y avoir quelques abcès à l’horizon, surtout si elle retrouve sa forme et qu’elle ne campe plus vingt quatre heure sur vingt quatre devant sa gamelle!

Pourtant Clara semble plus inquiète pour son chat que pour son portefeuille puisqu’elle a une assurance santé pour Patty! Vous voulez savoir pourquoi elle a sauté le pas? D’accord.

C'est l'histoire de Clara

De grand matin Clara est dans le jardin à fouiller au pied des rosiers. C’est toujours à cet endroit que se cache Patty quand elle ne se sent pas bien… Et pour ne pas pointer son nez ce matin à l’appel des croquettes, c’est qu’elle n’est pas bien! En même temps vu les cris que Clara a entendu il y a quelques jours dans le jardin, ça ne lui étonnerait qu’à moitié que Patty recommence un abcès et qu’elle soit fiévreuse, planquée quelque part au milieu des rosiers. Classique parmi les classiques là aussi.

Dix minutes et quelques égratignures plus tard, voici Clara en direction du vétérinaire. Et c’est reparti pour le trio magique: anesthésie, collerette et antibiotique. C’est la deuxième fois cette année et nous ne sommes qu’en août!

En lui rendant Patty avec les conseils maintes et maintes fois répétés que Clara connaît par coeur, le vétérinaire insiste cette fois encore sur la possibilité de souscrire une assurance santé pour Patty. Elle n’a que quatre ans et, pour l’instant, elle n’a qu’un beau palmarès de cicatrices mais qui sait ce qui pourrait lui arriver plus tard!

Il a raison, elle le sait bien mais ça doit coûter horriblement cher ce genre d’assurance. C’est toujours ce qui l’a freinée… jusqu’à cet argument du vétérinaire qui fit mouche! “Oh, vous savez, avec le prix que vous devez débourser pour un seul abcès, vous auriez payé la cotisation de toute une année donc pour moi les comptes sont vite faits!”

C’est vrai que Clara ne l’avait jamais vu sous cet angle. Ca va certainement plaire à son mari aussi. Une heure plus tard Patty était couverte par sa toute nouvelle assurance. Comme quoi, il suffit souvent d’un déclic.

chat-maison-fille

C’est l’histoire d’une assurance santé pour son chat

C’est l’histoire de centaines de milliers de propriétaires de chats qui ne veulent pas devoir renoncer au meilleur en termes de santé et de prévention pour leur compagnon à quatre pattes sur le simple prétexte que les soins et les traitements coûtent trop cher.

C’est l’histoire de ceux qui placent la sécurité et la tranquillité d’esprit au coeur de leurs préoccupations en tant que propriétaires responsables d’un chat.

C’est l’histoire de ceux qui ont compris que tout ne se prévoit pas. Qu’il suffit d’une territoire un peu trop surveillé ou du dérèglement d’une glande à la base du cou qui fait quelques millimètres de diamètre pour que tout bascule.

Avec kozoo, c’est la simplicité et la transparence totale. Une formule simple, unique, couvrant tant les accidents que la maladie, et prenant en charge les actes de prévention tels que la vaccination. Une formule sans aucune franchise, sans aucun frais caché et qui vous rembourse en 48 heures.

Parce que l’assurance, ça devrait être aussi simple que ça.