Recherche dans le blog

Retrouvez-nous aussi...

Bienvenue sur le blog Phyto Compagnon !

Confinement avec votre chien : conseils et mises en garde !

écrit en collaboration avec Éloïse, Cynologiste chez Connexion Canine . 06/11/2020

Le second confinement est arrivé, avec beaucoup de changements dans la vie quotidienne de nos poilus !

Le premier confinement ayant eu des effets néfastes dans certaines familles (augmentation des cas de morsures, intolérance à la solitude lors du retour au travail…), il est important de ne pas reproduire les mêmes erreurs.

Nous allons voir comment aider nos canidés à bien vivre cette période, et comment garder un rythme idéal pour ne pas engendrer de problèmes de comportement !

Garder un rythme de vie similaire à d’habitude

Si vous êtes confiné, vous pouvez être tenté de rattraper le temps perdu avec votre chien, en lui proposant tout un tas d’activités : des balades fréquentes, des jeux de flair, des apprentissages, des plateformes d’intelligence, des activités masticatoires, des jeux de balle et de tug…

Cependant, ce n’est pas toujours une bonne idée ! En effet, si habituellement votre chien n’a pas l’habitude de faire autant d’heures d’activités dans la journée, vous risquez d’abord de le fatiguer énormément (et donc de le rendre plus nerveux au quotidien !). Ensuite, il pourrait s’adapter et devenir plus endurant, et donc s’habituer à toutes ces heures d’activités chaque jour.

Or, lorsque vous devrez reprendre le chemin du travail, vous ne serez plus en mesure de lui fournir toutes ces occupations auxquelles il s’est accoutumé, et cela risquerait de créer des problèmes de comportement ! Avec un trop plein d’énergie, votre chien pourrait alors commencer à se trouver des activités pour lutter contre l’ennui : faire des destructions, vocaliser de façon intempestive, chercher à faire les poubelles, redoubler d’inventivité pour ouvrir les placards, creuser dans vos plantes, fuguer, etc.

Idéalement, vous devriez continuer à lui proposer des activités chaque jour, sur le même rythme de vie que lorsque vous n’êtes pas confiné ! Ni trop, ni pas assez…

chien-confinement1

confinement chien 2

La zone de paix, pour se reposer !

Lorsque vous partez travailler, votre chien peut se reposer tranquillement : il n’y a pas l’agitation des enfants autour de lui, pas de télévision, pas de musique… C’est calme !

Un chien adulte dort en moyenne 12 à 15h sur 24h. Proposez-lui une zone de paix dans la maison, avec un couchage confortable, où il pourra se reposer sans être au milieu des bruits et de vos mouvements.

Un chien qui dort suffisamment sera plus enclin à être zen, concentré et mémorisera mieux les apprentissages !

Adapter les activités physiques

Les promenades sont actuellement limitées à 1h/jour, dans un rayon d’un kilomètre autour de la maison.

Si les chiens âgés ou sélectionnés pour la compagnie peuvent s’y adapter plutôt facilement, il sera plus difficile pour un chien de travail de supporter ce manque d’activité.

Pour un chien habitué à faire 2h30 de promenade en liberté chaque jour, le changement de rythme est rude !

Vous pouvez alors compenser en proposant des activités physiques plus courtes mais qui vont permettre à votre chien de se dépenser plus vite :

  • Des sports de traction : cani-VTT, cani-cross…
  • Des jeux de frisbee/balle (raisonnablement, pour ne pas rendre votre chien toqué !)
  • Du tapis de course (il en existe des spécialement conçus pour les chiens ! Solution à réserver pour les chiens de sport qui doivent conserver une certaine musculation)
  • Si vous n’avez pas de jardin, proposez-lui un moment de liberté (ou semi-liberté, avec une longe) dans un parc, par exemple !

Il est également possible de compenser le manque d’activités physiques en augmentant les activités mentales et masticatoires.

Si votre chien était déjà habitué à faire uniquement une heure de promenade par jour, gardez le même rythme ! Dans tous les cas, les balades sont essentielles au bien-être du chien, elles lui permettent de se dégourdir les pattes, de sentir de nouvelles odeurs, d’explorer l’environnement et de conserver sa bonne socialisation. Si vous avez un jardin, continuez tout de même à sortir votre chien régulièrement, même si c’est sur de courtes durées.

chien-confinement3

confinement chien 4

Activités mentales & masticatoires

Chaque chien devrait bénéficier quotidiennement d’activités mentales et masticatoires. Si vous êtes contraint de réduire les activités physiques de votre chien, augmentez les deux autres types d’activités !

Certaines activités peuvent être pratiquées en solitaire par le chien (vous pourrez alors continuer à proposer ce type d’occupation lorsque vous repartirez au travail !) :

  • Jouets distributeurs de nourriture, tapis de fouille… (vous pouvez y intégrer sa ration de nourriture quotidienne !)
  • Friandises longues à mâcher : sabots de veau, nerfs de bœuf…
  • Plaisirs à mâchouiller : bois de cerf, corne de buffle, racine de bois…

Et d’autres activités à pratiquer avec votre chien :

  • Apprentissage des éducatifs de base
  • Apprentissage de tours
  • Jeux de flair
  • En promenade : lui laisser tout le temps de renifler (analyser des odeurs est une des activités les plus fatigantes pour un chien !)
  • Sports canins pouvant être pratiqués à l’intérieur : nosework, obé-rythmée, fitness canin… ou dans le jardin : agility, treibball, frisbee…

Retrouvez ici nos idées de recettes de Kong fourrés 

Le moment parfait pour solutionner les problèmes

Vous rencontrez peut-être déjà certains problèmes avec votre chien… C’est donc le moment idéal pour prendre le temps de travailler tout cela !

Votre chien est anxieux lorsqu’il est seul ? Il aboie, hurle, gratte à la porte, fait des destructions et des mictions pendant vos absences ?

Le fait de vous avoir 24h/24h avec lui permet de faire baisser son niveau de stress et donc de retrouver un équilibre. C’est une bonne base avant de le désensibiliser à la solitude !

Après 2 semaines sans aucune absence, vous pouvez commencer un protocole de désensibilisation systématique avec un éducateur canin spécialisé dans cette problématique !

Votre chien est réactif aux personnes croisées dans la rue, aux chiens, vélos, voitures… ?

Il y a moins de circulation dans les rues, votre chien sera moins submergé par ses émotions, il sera donc plus facile de lui apprendre à mieux réagir !

Votre chien ne revient pas au rappel, tire en laisse, n’est pas concentré sur ce que vous lui demandez ?

Profitez de cette période pour mettre en place des bases solides ! Commencez par renforcer votre relation, créez une belle connexion avec votre chien. Ensuite, pratiquez des exercices en augmentant très graduellement la difficulté, faites-en sorte que votre chien soit toujours dans la réussite !

chien-confinement-probleme

confinement chien 5

7 à 10 jours avant le déconfinement : réinstaurez une routine !

Vous avez pris l’habitude de sortir votre chien plus tard le matin, de faire une grande balade en milieu d’après-midi et de ne plus le laisser seul ?

Réintroduisez progressivement le rythme habituel. Si vos balades se font à heures fixes lorsque vous travaillez, il est temps de reprendre cette routine !

Recommencez également à laisser votre chien seul, progressivement. Allez faire des courses, une activité sportive ou simplement lire un livre dans votre voiture. Laissez une caméra à la maison pour vérifier si votre chien supporte toujours bien la solitude !

Aux heures où vous êtes habituellement absent, occupez-vous moins de votre chien : laissez-le se reposer ou s’amuser seul avec ses jouets.

Retrouvez ici nos conseils pour préparer le déconfinement

En conclusion, profitez de cette période pour passer de bons moments avec votre chien, créer de bonnes habitudes et travailler sur les points qui posent problème. Conservez une routine saine afin que votre chien ne soit pas perturbé lors du déconfinement !