La mauvaise haleine

La mauvaise haleine
Un chien en bonne santé ne doit pas avoir mauvaise haleine.
Lorsque c’est le cas, il est nécessaire de surveiller de près l’état de ses dents et de ses gencives, car si l’on ne fait rien, on ouvre la porte à de nombreuses affections : caries, gingivites ou parodontoses.


Selon les vétérinaires, quatre chiens sur cinq sont atteints des gencives (parodonthopathies). La proportion est d’autant plus surprenante que, dans la grande majorité des cas, ces maladies ont pour seule origine une mauvaise hygiène buccodentaire et que l’on peut facilement en prévenir l’apparition en adoptant des habitudes simples et en employant des produits naturels.


La plaque dentaire cause la mauvaise haleine


Le premier signe qui doit alerter les maîtres est la mauvaise haleine du chien. Comme chez l’homme, c’est l’accumulation de la plaque dentaire qui en est la cause première. Celle-ci est composée d’un mélange de débris alimentaire et de bactéries. Vers l’âge de 2 à 3 ans, la minéralisation de la plaque entraîne le dépôt de tartre. Et si rien n’est fait contre le tartre, c’est alors les gencives qui s’infectent. Une mauvaise haleine permanente apparaît, bientôt suivie de pathologies diverses.

La première et la meilleure prévention est donc le brossage des dents. Il est recommandé de commencer dès le plus jeune âge du chien pour l’habituer à accepter ce soin quotidien.

Brossage mécanique sans dentifrice…

Pour pouvoir introduire la brosse à dent dans la gueule, dégager les dents en écartant les babines.

Brossez l’ensemble de la dentition par un mouvement rotatif de 30 secondes à une minute par mâchoire. Une brosse à dent souple (prenez la moins chère) à usage humain est parfaite mais en revanche, n’utilisez jamais un dentifrice pour humains car on y trouve souvent du fluor, très mal supporté par les chiens, et certains détergents dangereux pour eux.

Les dentifrices spéciaux pour chiens peuvent être employés, mais ils coutent cher, et plusieurs recettes simples peuvent les remplacer.

Selon ce que préfèrera votre animal vous pouvez ainsi employer un mélange de vinaigre et de citron (pain brûlé), de l’argile blanche, du gros sel pilé ou un mélange de savon de Marseille à l’huile d’olive. Un chiffon peut aussi remplacer la brosse à dents, pour les plus réfractaires.

Pour limiter la formation du tartre d’autres précautions s’imposent : limiter les sucreries et satisfaire les besoins de mastication du chien en lui donnant des os à mâcher (en peau de buffle ou, plus simplement, récupérés chez le boucher). Ces os fortifient leurs gencives et empêchent le tartre de se fixer. Les chiens à mâchoires puissantes aiment broyer les os et ne connaissent pas les ennuis du tartre. Malheureusement, il y a des petits chiens qui ne jouent pas avec les os ou qui dédaignent les objets en peau de buffle. 

Produits associés à cette fiche :

Phyto Propolis
Phyto Propolis
Cette solution est destinée à traiter les...
19,00 €
Phyto Propospray
Phyto Propospray
Phyto Propospray réglera ou préviendra bon...
22,00 €
  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon