L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

Mon chien tire en laisse : pourquoi et que faire ?

05 septembre 2018 - Éducation canine
Votre chien tire en laisse ? Vous trouvez que vos promenades ne sont pas reposantes à cause de ce souci ?
Oubliez les colliers étrangleurs, saccades, réprimandes…

En 2018, il existe des techniques bien plus agréables et efficaces dont je vais vous parler dans cet article ! smiley
Mon chien tire en laisse : pourquoi et que faire ?

Marche en laisse sans tirer ou marche au pied ?

En marche au pied, le chien est juste à côté de la jambe de son humain (à droite ou à gauche selon le côté choisi). La marche au pied peut servir pour traverser une route ou croiser d’autres promeneurs, mais elle ne devrait pas être utilisée pendant toute la durée de la balade !
 
En marche en laisse sans tirer, le chien peut être devant, derrière, à droite ou à gauche ; peu importe tant qu’il marche tranquillement avec une laisse détendue ! Contrairement à la marche au pied, cela est bien plus agréable pour le chien qui est libre d’aller sentir les odeurs à droite et à gauche (indispensable au bien-être canin !).
 

Matériel

Le matériel idéal pour pratiquer la marche en laisse :
  • Un harnais, éventuellement anti-traction (avec une boucle d’attache au niveau du poitrail)
  • Une laisse d’environ 2 mètres
 
Ce dont vous n’avez pas besoin :
  • Un collier (semi-)étrangleur ou torcatus : en plus de ne rien apprendre à votre chien, ces colliers peuvent créer des douleurs, des lésions et des problèmes de comportement. Bien qu’encore autorisés en France, ils ont été interdits dans plusieurs pays à cause des problèmes physiques et psychologiques qu’ils occasionnent.
  • Une laisse à enrouleur : souvent utilisée d’une mauvaise façon, elle incite le chien à tirer (« je tire → super, je gagne de la longueur ! ») et n’est pas pratique à utiliser lors de l’apprentissage de la marche en laisse.
 

Pourquoi mon chien tire ?

Il est essentiel de comprendre la cause pour mettre en place les solutions les mieux adaptées à votre chien qui tire en laisse !

1) Le rythme de marche

L’allure naturelle de la plupart des chiens est le trottinement. Cela leur demande donc beaucoup d’efforts et de concentration pour s’adapter à notre rythme !
Ainsi, il est indispensable que votre chien puisse avoir quotidiennement un moment de liberté (ou de semi-liberté en longe) pour se promener à sa cadence. Il sera ensuite beaucoup plus enclin à marcher calmement en laisse.

2) L’habitude

C’est le cas pour la majorité des chiens que je rencontre en consultation pour de la marche en laisse ! Cependant, il est pratiquement toujours associé à une autre cause.
 
Dans ce cas, les chiens tirent en laisse car ils ont appris que ça leur apporte quelque chose de positif. Par exemple : ils accèdent plus vite à une odeur qu’ils veulent sentir, ils avancent plus rapidement pour dire bonjour à un congénère, ça leur permet de marcher à leur propre rythme… A chaque fois qu’ils obtiennent quelque chose d’agréable en tirant en laisse, ils se renforcent dans ce comportement.
 
Lorsqu’ils sont chiots et qu’ils ont un « poids plume », ce n’est pas dérangeant et c’est pour cela que beaucoup de personnes font l’erreur de laisser leurs chiens tirer sur la laisse pendant quelques mois. Ils finissent ensuite par être embêtés quand le chien est devenu adulte et qu’il a beaucoup de force !
Heureusement, il est tout à faire possible de réapprendre à un chien à marcher sans tirer, nous allons voir diverses techniques au cours de cet article !

3) Le besoin de tracter

Certains chiens ont réellement besoin de tracter pour être pleinement épanouis ! C’est souvent le cas pour les races de chiens de traineau, sélectionnés spécifiquement pour cette tâche ! Néanmoins, cela est aussi courant chez d’autres races.
 
Il sera possible de leur apprendre à marcher doucement en laisse, mais pour cela il faudra impérativement leur proposer régulièrement un sport canin dans lequel ils pourront tracter.

 
En voici quelques exemples :
  • Le canicross (pour les humains qui aiment courir !)
  • Le cani-VTT
  • La cani-trottinette
  • La cani-rando (pour les humains moins sportifs ;) )
  • Le cani-kart ou quad (principalement pour ceux qui ont plusieurs chiens)
  • Le cani-roller
  • Le cani-skate
  • Le traineau (si vous avez plusieurs chiens et de la neige !)
Grâce au matériel utilisé, votre chien sera tout à fait capable de faire la différence entre les moments où il faut marcher doucement (avec un harnais basique) et les moments où il peut tirer (avec un harnais spécialement conçu pour la traction).

4) Le trop-plein d’énergie

Un chien qui ne se dépense pas suffisamment pourra utiliser son énergie en tirant. Il aura beaucoup de mal à marcher tranquillement.
Pour remédier à cela, il est important de faire une grande promenade quotidienne en liberté ou longe, en plus des balades hygiéniques.

5) La peur, le stress

Si votre chien est stressé ou effrayé par son environnement, il aura beaucoup de mal à marcher sans tirer. En effet, son cerveau est concentré sur une seule tâche : s’enfuir pour retrouver un milieu rassurant et sécurisant !
 
Dans ce cas, il faudra d’abord travailler sur ses peurs avant de se focaliser sur la marche en laisse.

6) La surexcitation

Un chien surexcité aura beaucoup de mal à se contrôler pour ne pas tirer en laisse.
Il donnera l’impression d’être dans une bulle ; en conséquence, les exercices de marche en laisse n’auront pas l’effet escompté.
Il sera important de trouver la cause de cette excitation : une mauvaise gestion des émotions, une partie de jeu trop intense, pas assez d’auto-contrôles, des méthodes d’éducation stressantes, un humain énervé qui transmet ses émotions à son chien, etc.
 
Un chien apaisé sera beaucoup plus réceptif pour l’entraînement à la marche en laisse !

Quelques méthodes pour une belle marche en laisse

  

1) Commencez par mettre toutes les chances de votre côté…

  • Faîtes une grande promenade quotidienne en liberté/longe, en plus des sorties hygiéniques. Votre chien ne peut pas rester 23h30/24h à la maison (même s’il a un jardin), il a besoin de voir le monde extérieur !
Cependant, il ne faut pas tomber dans les extrêmes : si vous baladez votre chien 6h par jour, vous allez simplement le rendre encore plus endurant.
Pour un chien adulte en bonne santé, l’idéal est de faire 1h30 à 2h de promenade par jour en moyenne (à adapter selon chaque individu).
  • Pratiquez des sports de traction si votre chien prend beaucoup de plaisir à tirer. Choisissez un matériel différent pour la traction et pour la marche en laisse. Au début de l’apprentissage, il peut être intéressant de faire la moitié de la balade en cani-rando, et l’autre moitié en marche en laisse sans tirer.
  • Offrez suffisamment de stimulations mentales à votre chien : apprentissage de tours, jeux de flair, jouets interactifs/distributeurs de nourriture…
  • Ne suivez pas votre chien lorsqu’il se met à tirer, pour ne pas le renforcer dans ce comportement.
  • Si votre chien a déjà pris l’habitude de tirer en continu sur la laisse lors des promenades, entraînez-le après qu’il se soit bien dépensé.
  • Soyez calme et patient, votre chien est en plein (ré-)apprentissage. Les méthodes coercitives sont à bannir car elles détériorent la relation entre le chien et son humain.

2) N’apprenez pas à votre chiot que tirer en laisse est fructueux

Il est beaucoup plus facile d’inculquer la marche en laisse sans tirer à un chiot/chien qui est attaché pour la première fois, puisque dans ce cas il n’y a pas de mauvaises habitudes à modifier.
La première fois que votre chiot se met à tirer sur la laisse, stoppez-vous net sur place !
Ainsi, il apprendra directement que « laisse en tension = impossibilité d’avancer ».
 
Laissez réfléchir votre chiot quelques instants, ne l’aidez pas. Il va peut-être essayer de tirer plus fort sur la laisse (dans ce cas restez bien ancré dans le sol !), mais il abandonnera rapidement si ça ne lui apporte rien. Au moment où il vous propose un comportement qui permet à la laisse de se détendre (par exemple s’il recule ou se retourne), reprenez immédiatement la marche. Répétez autant de fois que nécessaire.
Votre chiot comprendra rapidement que pour accéder aux odeurs/congénères/humains, il faut y aller tranquillement !

3) Apprenez à votre chien à revenir lorsqu’il y a une tension sur la laisse

Les chiens qui ont pris l’habitude de tirer ont compris que s’ils s’appuient fort sur la laisse, ils ont beaucoup plus de chance de continuer à avancer !
Il faut donc mettre en place un nouvel entrainement pour que la laisse en tension devienne le signal qu’il faut ralentir ou se retourner.
Pour cela, il existe un exercice très simple :
  • Attachez votre chien en laisse sur son harnais
  • Attendez que votre chien tende la laisse et restez sur place, ou créez une légère tension continue sur la laisse (sans saccader !)
  • Au moment où votre chien retire la tension sur la laisse en revenant vers vous, félicitez et récompensez !
Pratiquez cet exercice chaque jour par petites sessions de 1 à 2 minutes, jusqu’à ce que votre chien revienne immédiatement vers vous lorsque la laisse est tendue.
 
Cet exercice est également parfait pour les chiens réactifs en laisse !
Sans cet apprentissage, la laisse tendue est angoissante (“je suis bloqué, je ne peux pas fuir → je dois rapidement éloigner ce qui me fait peur en aboyant, je ne connais pas d’autres moyens de me sortir de cette situation !”).

4) La méthode de l’arbre

Pour pratiquer la méthode de l’arbre, il est préférable que l’exercice précédent soit bien acquis.
Le but de cet exercice est d’apprendre à votre chien que tirer sur la laisse ne lui permet plus d’avancer.
  • À chaque fois que votre chien tend la laisse, arrêtez-vous. Imaginez que vous êtes un arbre, bien planté dans le sol !
  • Laissez votre chien réfléchir et trouver seul la solution pour repartir. Si vous avez suffisamment pratiqué l’exercice précédent, la laisse tendue est le signal qu’il faut revenir donc il devrait rapidement se retourner.
  • À la seconde où la laisse se détend, reprenez la marche. C’est la récompense !
  • Et le point le plus important : félicitez votre chien lorsqu’il marche sans tirer !! N’hésitez pas à fixer un mot sur ce comportement, par exemple « doucement ».
 
Pour corser l’exercice :
  • Déposez au sol quelque chose que votre chien aime beaucoup ! Cela peut être un jouet, une récompense alimentaire, ou même une personne/congénère qu’il apprécie beaucoup… Attention : commencez par quelque chose de facile, vous pourrez ensuite augmenter la difficulté si tout se passe bien !
  • Placez-vous avec votre chien à une dizaine de mètres de la chose qui l’attire
  • Pratiquez la méthode de l’arbre jusqu’à pouvoir accéder à la récompense !

5) Les changements de direction

C’est une variante de la méthode de l’arbre. Ces deux techniques peuvent être utilisées ensemble en alternance.
Le but est de toujours aller dans la direction opposée à votre chien quand il se met à tirer. Il apprend ainsi qu’il est préférable de marcher tranquillement en laisse s’il ne veut pas être éloigné de ce qui l’intéresse.
 
S’il tire devant, faites demi-tour.
 
S’il part à gauche, partez à droite.
 
Lorsque votre chien marche sans tirer, n’hésitez pas à le suivre où il veut aller (dans la mesure du possible).
 
Tout comme pour la méthode de l’arbre, il est indispensable de féliciter votre chien lorsqu’il marche sans tirer !

6) Protégez votre entrainement

Lors de l’apprentissage de la marche en laisse, il est primordial de ne pas aller dans la direction de votre chien lorsqu’il tire.
Sinon il continue à se renforcer, et vous gâchez votre entrainement !
 
Mais malheureusement, on n’a pas toujours le temps de s’arrêter ou de changer de direction, surtout lorsque c’est la petite balade hygiénique avant de partir au travail.
 
Dans ce cas, il existe une solution : le harnais anti-traction avec une boucle d’attache au niveau du poitrail !
 
  • Lorsque vous avez le temps : vous attachez votre chien avec un harnais basique (ou anti-traction qui possède une attache sur le dos), vous ne suivez pas votre chien lorsqu’il tire et vous pratiquez les exercices vus ci-dessus. Cela vous permettra ensuite d’utiliser n’importe quel harnais pour les promenades.
  • Lorsque vous êtes pressé : vous attachez votre chien au poitrail à l’aide d’un harnais anti-traction. Grâce à cela, votre chien ne pourra pas vous arracher les bras et vous protégerez l’entrainement que vous avez effectué jusqu’ici ! Attaché au poitrail, on supporte qu’il s’élance au bout de la laisse, qu’il tire un peu pour aller vers une odeur... Votre chien fera parfaitement la différence entre le moment où il est attaché sur le dos (où il ne faut pas tirer) et le moment où il est attaché au poitrail (où c’est de la marche en laisse « brouillon »).
 
Enfin, gardez à l’esprit qu’éduquer un chien à marcher en laisse sans tirer ne se fait pas en une seule balade, surtout s’il a l’habitude de vous tracter depuis des mois ou des années !

 

Restez toujours patient et bienveillant envers votre chien.

 
Si vous l’entraînez régulièrement et avec constance, vous profiterez pleinement de balades reposantes d’ici quelques semaines !

 

Eloïse, Connexion Canine.
www.connexioncanine.fr

  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon