L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

Le Chat de Temminck

Le Chat de Temminck ou chat doré d’Asie possède un pelage uni de couleur rousse. Il est facilement reconnaissable par un marquage facial composé de bandes blanches. Ses yeux sont bordés de blanc, avec une bande blanche cernée de noir traversant chaque joue et une bande claire également bordée de noir partant verticalement au bord interne de l’oeil et traversant le front.
Le Chat de Temminck

Caractéristiques

Espérance de vie : 20 ans.

Taille : 75 à 105 cm de la tête à la queue, cette dernière mesurant entre 48 à 56 cm.

Poids :   de 9 à 16 kg.

Il vit essentiellement dans les forêts tropicales humides. On peut également l’apercevoir dans les plaines rocailleuses et jusqu’à 3000 mètres d’altitude.

Ce chat vit dans toute l’Asie du Sud-Est et, plus précisément, dans les pays suivants : Bangladesh, Bhoutan, Cambodge, Chine, Inde, Indonésie dont l’île de Sumatra, Laos, Malaisie, Myanmar, Népal, Thaïlande ou encore Viêt Nam.

 

Alimentation

Le Chat de Temminck chasse, de préférence, au sol mais il est capable de grimper aux arbres, en cas de nécessité. Il chasse principalement les petits ongulés comme les muntjacs, les sambars, les oiseaux, et autres rongeurs et reptiles.

Il arrive qu'il s’attaque à des proies plus grosses que lui comme le veau du buffle domestique et au petit bétail. Selon une étude faite sur les excréments de félins, il s’attaque aussi aux cerfs aboyeurs, au singe du genre Trachypithecus, aux kanchils de Java, aux Athérures malais ou encore aux muridae.

Il tue ses proies d’une morsure à la nuque et plume les oiseaux avant de les manger.

 

Menaces

Les principaux facteurs qui menacent l’espèce sont la destruction et la perturbation de son habitat par la déforestation. Il est également menacé par le braconnage car il est utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise comme un ersatz d’os de tigre et sa peau est appréciée. Il est aussi chassé et empoisonné car il s’attaque au bétail.

Le Chat de Temminck est sur la liste des espèces “quasi-menacées” depuis 2008.  Aujourd’hui, le commerce international de parties de son corps ou de l’animal est interdit. Sa chasse est régulée et interdite dans la plupart des pays.

A lire également : Chat des pampas ou Colocolo
  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon