L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

La castration du chien et du chat

15 avril 2016 - Santé chats & chiens

30% des chiens sont stérilisés aujourd’hui en France ! Une population qui augmente rapidement. Il faut dire que la stérilisation, intervention destinée à empêcher la reproduction, est une source de confort pour nos compagnons à 4 pattes comme pour leurs maîtres. La stérilisation a de nombreux avantages, elle permet d’améliorer leur espérance de vie et d’en faire un compagnon calme et plus proche de vous.

La castration du chien et du chat

Les différentes raisons

Pour des raisons légales (chien de première catégorie)

 

D’après la loi éditée en janvier 1999 les propriétaires de chiens “dits dangereux” (parmi lesquelles les Pitt-bulls)  ont l’obligation de faire stériliser leur chien à l’âge de la puberté.

 

Pour éliminer certains troubles comportementaux (fugue, agressivité...)

 

Le chien mâle non castré est plus fugueur en période de chaleurs des femelles. De plus, il se montre irritable et bagarreur avec les autres mâles et il ne vous obéit plus. Outre ces soucis liés au comportement, il y a aussi les problèmes de santé qui quand à eux peuvent être épargnés grâce à la stérilisation.

 

Pour prévenir ou traiter certaines maladies.

 

La castration du chien prévient l’apparition ultérieure de certaines maladies.

 

- Elle permet d’éviter l’apparition de tumeurs testiculaires (tumeurs relativement fréquentes chez le chien)

- Elle limite le risque d’apparition des abcès des glandes anales,

- Elle diminue le risque d’apparition des tumeurs péri-anales

- Elle réduit le risque d’apparition d’une hernie périnéale,

- 50 à 80% des chiens de plus de 5 ans et 95% des chiens de plus de 9 ans souffrent d’une hyperplasie bénigne de la prostate (augmentation de taille de la prostate liée à un dérèglement de la sécrétion de testostérone). Cette affection ne s’accompagne pas toujours de signes cliniques mais peut ultérieurement se compliquer de diverses affections prostatiques (abcès, kyste, inflammation...) La castration prévient l’apparition de ce phénomène.

 

Tous les vétérinaires s’accordent à le dire : pour la santé d’un chien mâle non reproducteur, l’idéal est de le faire castrer. Il est recommandé de faire opérer le chien avant la puberté, c’est-à-dire entre 6 et 8 mois chez les petites races et vers 8 – 10 mois chez les grandes races.

 

L’opération

La castration du chien consiste, dans la majorité des cas, à retirer de façon chirurgicale les testicules de l’animal. Il n’est donc plus possible, une fois l’animal opéré, d’en obtenir une descendance. La décision de castration doit donc être prise si l’on ne souhaite pas faire reproduire son chien.

 

Le jour de l’intervention, il vous sera demandé d’apporter votre animal à jeun en vue d’une anesthésie générale. La castration du chien consiste à lui retirer ses deux testicules. Pour cela, le vétérinaire  pratique une ouverture unique, un peu en arrière du pénis, par laquelle il extrait successivement les deux testicules. Il referme ensuite cette ouverture. La cicatrisation de la plaie nécessite environ 10 à 12 jours.

 

Après l’opération, il est recommandé de changer les habitudes alimentaires de votre chien, en effet le risque de prise de poids est très important.


 

À consulter également : Adopter un chien adulte : nos conseils !

 
Phyto Calme
Phyto Calme
Une aide naturelle et sans aucune contre-indication pour...
26,00 €
  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon