L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

Chat des sables

Le chat des sables a pris place dans les régions d’Afrique, plus particulièrement dans des zones désertiques comme en Afrique du Nord, en Arabie, en Asie centrale et même au Pakistan. On le reconnaît facilement car il possède une tête triangulaire et une fourrure de couleur sable.
Chat des sables

Caractéristiques

Espérance de vie : 13 ans

Taille : 49 cm avec une queue de 27 à 36 cm

Poids : de 2 à 3 kg

 

Il possède une couche dense de poils sur le dessus des pattes, ce qui lui permet de se protéger contre les sables chauds et les vents desséchants. Au Sahara, il faut savoir que la température du sable peut atteindre 124°C.
 

Il a aussi des conduits auditifs agrandis, ce qui contribue à son sens vif de l’audition, indispensable pour détecter des proies.
 

Il évolue dans le désert où l’eau se fait rare, du coup, il s’hydrate à partir des proies dont il se nourrit. Il possède un système urinaire efficace qui garde longtemps l’urine, de manière à ce qu’il puisse survivre sans eau potable. Il arrive qu’il enterre ses proies puis revienne plus tard pour les manger.
 

Le chat des sables se révèle difficile à étudier car il est sauvage et habite sous terre. De plus, les poils qui recouvrent ses coussinets ne laissent aucune trace dans le sable. Enfin, la couleur de son pelage lui procure un camouflage efficace qui le rend presque impossible à repérer.

 

Alimentation

Son alimentation se compose principalement de rongeurs, lézards, insectes, gerbilles ou encore gerboises. C’est un prédateur nocturne qui utilise ses grandes oreilles pour localiser sa nourriture.

En Iran et au Pakistan, il possède une technique de chasse unique pour dénicher la grande gerbille qui est une espèce qui ne sort de son terrier que le jour. Il abaisse les oreilles vers le sol pour écouter et se met à gratter dès qu’il entend des bruits.

Il chasse également des serpents en les assommant d’un coup de patte avant de les mordre mortellement.  

Comme la nourriture est loin d’être en abondance dans le désert, le chat des sables mange à peu près tout ce qu’il trouve, comme par exemple des insectes et des araignées. Dès l’arrivée de l’aube, il reste dans son terrier jusqu’à l’arrivée du crépuscule.

Menaces

Le chat des sables est sensible aux morsure des serpents venimeux, aux attaques des oiseaux de proie et des chiens sauvages. De même, il a été souvent chassé pour son pelage unique.

En revanche, dans certaines contrées musulmanes, celui-ci est vénéré car reconnu comme ayant été le compagnon fidèle de Mahomet. Du moins, il fait partie des rares chats sauvages qui  ne souffre pas de la dégradation de son habitat, vivant dans le désert.

A lire également : Le chat à pieds noirs

  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon