L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

Chat des pampas ou Colocolo

Le chat des pampas est originaire d’Amérique du Sud, on peut le trouver en Colombie, au Pérou, au Paraguay, en Uruguay, au Chili ou encore à la Cordillère des Andes en Argentine.

Originaire de la pampa, il évolue dans les hauts plateaux couverts de prairies. On peut aussi l’apercevoir dans les forêts d’épineux et de broussailles, les forêts ouvertes, les plaines inondables, les zones marécageuses et les déserts froids semi-arides.

 
Chat des pampas ou Colocolo

Caractéristiques

Espérance de vie : 10 à 16 ans en captivité.

Taille : de 50 à 70 cm dont une queue de 20 à 25 cm.

Poids : de 3 à 7 kg.
 

Le Colocolo est, soit une espèce de félins à part entière, soit une sous-espèce du chat des pampas. Les analyses morphologiques et génétiques donnent des résultats contradictoires et ont entraîné de nombreux débats. Il est donc tantôt considéré comme une sous-espèce, tantôt comme une espèce.


La coloration de sa fourrure se révèle très variée. Certains spécialistes sont tentés de le répartir dans trois espèces distinctes.

La première est grise argentée avec des bandes roussâtres sur les pattes et sur le corps. La seconde est rousse unie avec des bandes noires sur les pattes. Enfin, la dernière est d’un marron plus clair avec des points roux sur le dos et des rayures sur les pattes.

Néanmoins, elles possèdent toutes une épaisse fourrure et une petite crinière sur le bas du dos. Les poils peuvent mesurer 7 cm en longueur. Elles possèdent également une queue broussailleuse.


Lorsque le chat des pampas est effrayé, sa crinière se dresse et sa queue devient plus volumineuse, ce qui lui donne une impression plus massive qu’il n’est réellement.

Alimentation

C’est un carnivore qui se nourrit de petits mammifères, d’oiseaux vivant au sol et de volailles domestiques. Le cochon d’Inde composerait la majorité de son alimentation avec les rongeurs comme la Viscache et le Tinamou.

Grâce à sa capacité à occuper un grand nombre d’habitats abandonnés, il est susceptible de manger tous les petits vertébrés qu’il peut rencontrer.

 

Il se révèle principalement nocturne et bon grimpeur, mais rien n’indique qu’il utilise cette aptitude pour chasser ou pour échapper à des prédateurs.

 

Menaces

Le chat des pampas est confronté à un grand nombre de menaces, néanmoins il est très difficile à observer donc on ne peut pas déterminer dans quelle mesure il est touché. Aujourd’hui, il est principalement menacé par la destruction de son habitat.

En effet, une grande partie des pampas d’Argentine et d’Uruguay ont laissé place à des terres agricoles et des pâturages.
 

Il arrive qu’il s’attaque aux volailles et les éleveurs le tuent en représailles. Il fut longtemps chassé pour sa fourrure. Environ 78 000 peaux ont été exportées d’Argentine entre 1976 et 1979. Le commerce international a néanmoins cessé en 1987.

 

De nos jours, la chasse est interdite en Argentine, au Chili, au Paraguay, au Pérou, en Bolivie et réglementée. Pourtant, il n’existe aucune réglementation juridique au Brésil et en Equateur.

A lire également : Le Chat pêcheur ou viverrin 

 

 
  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon