AVIS PRO : Jaqueline Peker (vétérinaire homéopathe)

Jaqueline Peker (vétérinaire homéopathe) La gamme Phytothérapique proposée par les Laboratoires Phyto Compagnon tient compte des besoins quotidiens de nos animaux de compagnie soumis :

- à une alimentation plus ou moins bien équilibrée,
- à une pollution atmosphérique qui génère des troubles au niveau de la peau,
   du poil, des systèmes respiratoire et digestif,
- aux agressions des parasites internes et externes,
- à une hygiène pas toujours bien respectée, à une vie trop sédentaire qui se
   traduit par une prise de poids ou des troubles de l'appareil ostéo-articulaire.

Chaque composé contient des plantes dont le pouvoir thérapeutique ou préventif est parfaitement reconnu.
La présentation gouttes - sans alcool - est très bien acceptée par tous les animaux. Une date de péremption figure sur chaque produit. La conservation, au réfrigérateur des flacons ouverts, dure environ trois mois.
Ces produits sont à administrer dès l'apparition des troubles et les traitements durent en moyenne trois semaines.
Des traitements préventifs seront conseillés chez les animaux sensibles.

Leur absence de toxicité et le fait que leur absorption régulière n'entraînent aucun trouble secondaire les met en tête des "Spécialités Naturelles".

AVIS PRO : Danièle Mirat (Comportementaliste)

Jaqueline Peker (vétérinaire homéopathe) Les plantes à la rescousse...

Utiliser les plantes médicinales est sans doute la plus vieille médecine du monde, et peut-être la forme encore la plus répandue sur notre planète aujourd'hui.

Basée sur un savoir empirique transmis et nourri au long des générations, cette pratique millénaire est de nos jours enrichie des recherches et découvertes faites par la science actuelle.

L'OMS et la Communauté européenne elle-même, ont créé des organismes visant à recenser les usages traditionnels des plantes médicinales, à les valider sur le plan scientifique et à mieux comprendre leurs mécanismes sous-jacents.

C'est ainsi que la phytothérapie peut aujourd'hui s'appuyer, à la fois sur la sagesse traditionnelle et sur les avancées des recherches de la médecine moderne.

Alors si la phytothérapie est bonne pour nous, pourquoi ne pas appeler aussi les plantes à la rescousse pour soulager nos compagnons à 4 pattes, chiens ou chats... !?

L'approche comportementaliste qui est la mienne, ne propose pas de dresser * ou de médicaliser **, mais d'orienter la recherche de l'origine d'un comportement altéré d'un chien ou d'un chat, dans son environnement de vie familiale, possiblement générateur de tensions pour lui.

S'ensuit généralement une nécessaire réorganisation des rapports du quotidien avec l'animal (certains parlent pompeusement de thérapie comportementale), pour voir le chien ou le chat produire des comportements bien moins inadaptés que les malpropretés, agressivités, destructions ou autres vocalisations qui rendaient la vie de ses maîtres si difficile.

Au long de ce parcours de réorganisation relationnelle, je suis la première à constater les bienfaits de certains complexes phytothérapiques qui viennent en soutien, et apportent une aide précieuse pour soulager en douceur (et en profondeur) l'organisme d'un animal stressé, agité ou simplement un peu désorienté.

Et parce que prévenir est bien mieux que guérir, pourquoi refuser à nos animaux de compagnie, en appoint ou en cures, la protection ou le soulagement qu'offrent les plantes ou substances naturelles, pour leurs vieux jours, leurs articulations douloureuses, leur mal des transports et autres petits tracas de santé... ils le valent bien, non ?

D'autant que parmi les meilleurs avantages reconnus des plantes médicinales d'usage courant, on sait qu'elles ne provoquent que très peu (voire aucun) effet indésirable. Alors pourquoi ne pas les faire essayer à nos chiens et nos chats ?

*  Même si cela peut s'avérer productif suivant les cas.
** Même si cela peut s'avérer nécessaire et bénéfique suivant les cas.
  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon