L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

Mon chat ne cesse de miauler, que faire ?

Certains chats miaulent beaucoup de nature comme le siamois par exemple. Nous allons vous expliquer les raisons de ces miaulements qui sont parfois intempestifs et usent les nerfs de leurs propriétaires !

Mon chat ne cesse de miauler, que faire ?

Les différentes raisons

L’habitude

Les chats qui sont habitués dès leur plus jeune âge à recevoir l’attention de leur maître lorsqu’ils miaulent, vont beaucoup s’exprimer car ils savent qu’ils auront une réponse immédiate.

 

Le chantage

Le fait qu’un chat miaule de façon excessive est un comportement qui résulte en général d’un changement d’habitude. Par exemple,  si vous mettez votre chat au régime et qu'il continue de réclamer à manger.

Dans ce cas là, si vous voulez que votre chat cesse de miauler, il ne faut pas céder !

 

La douleur

Le chat peut miauler avec excès s’il souffre physiquement (chez le chat âgé cela peut être signe d’insuffisance rénale).
 

Certains chats peuvent avoir des troubles neurologiques qui peuvent provoquer un comportement de type dépressif (dans ce cas le chat va miauler toute la nuit et bougera peu).

 

L’anxiété

Si vous changez d’environnement, que vous accueillez un nouvel habitant (nouvel animal ou nouveau né) votre chat peut mal le vivre et miauler excessivement pour avoir votre attention ou montrer son mécontentement.  

 

Les chaleurs

Les chattes, lorsqu’elles sont en chaleur, miaulent à longueur de temps. Dans ce cas, nous vous conseillons d’utiliser notre produit naturel Phyto Chaleur qui atténuera ses ardeurs. Si vous souhaitez y remédier totalement la seule solution sera la stérilisation.

 

Dans tous les cas, il vous faudra identifier la cause de ces miaulements, qu'elle soit médicale ou environnementale, et arranger cela rapidement.

Phyto Calme
Phyto Calme
Une aide naturelle et sans aucune contre- indication pour...
26,00 €
  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon