L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

Les bienfaits d'un chat de compagnie

Le chat est reconnu pour apporter de nombreux bienfaits à notre organisme. Il nous permet notamment de nous relaxer grâce à sa compagnie.

Il est également une très bonne source de guérison tant pour les problèmes psychologiques que pour les problèmes cardiaques.

 
Les bienfaits d'un chat de compagnie

La relaxation d’un chat

La compagnie d’un chat provoque un état de relaxation au point de vue psychologique.

On peut observer cet état de détente par un ralentissement du rythme cardiaque, du rythme respiratoire et une détente des muscles.

La relaxation entraîne également une diminution de la production d’adrénaline et d’hormones du stress qui sont produites par le corps en situation de crise.

De plus, il est prouvé que le chat apaise grâce à ses ronronnements et agit comme un médicament naturel : c’est l’effet de la ronronthérapie.

Le chat provoque naturellement de la bonne humeur grâce à ses ronronnements ou bien juste en le regardant jouer et s’épanouir.

Vivre avec un chat suscite généralement des sentiments très forts tels que l’amour, la tendresse ou bien même la curiosité.

Le chat est considéré, en outre, comme un animal émotionnel qui charme celui qui le rencontre.

Il enclenche un processus de type émotionnel et affectif dans le cerveau qui donne un effet de joie de vivre immédiat.

Il permet également d’améliorer les rapports avec les autres en devenant un sujet de conversation ou bien un passe-temps agréable.

Les personnes âgées ou les personnes seules sont, en outre, les plus susceptibles d’avoir un chat pour lutter contre l’ennui ou la dépression.  

Il a été prouvé que des gens se sentent naturellement bien dans une maison en présence de chats.

Le chat, source de guérison

Un chat stimule la production d’endorphines qui permet de supporter les stimuli douloureux et de renforcer le système immunitaire.

Les endorphines permettent, entre autres, de combattre de nombreuses maladies infectieuses.

La compagnie d’un chat est un remède contre les pathologies psychologiques mais également contre les cas d’hypertension artérielle et d’infarctus du myocarde.
Il est prouvé que les propriétaires de chats risquent moins de souffrir d’hypertension artérielle, d’avoir un niveau élevé de cholestérol et de triglycérides dans le sang.

Le fait d’observer un chat, de le caresser ou bien de lui parler provoque en effet une chute de la pression artérielle.

Selon une étude, les propriétaires de chats ont 30 % moins de risques de décéder d’une crise cardiaque que ceux qui n'en ont pas. Les participants à cette étude avait une fréquence cardiaque plus basse et étaient moins stressés.

On utilise également les chats dans le traitement des enfants souffrant de pathologies visuelles. Ils permettent de stimuler le sens du toucher et de prendre conscience des formes et des vibrations qu’ils provoquent en ronronnant.

Les chats, étant des animaux extrêmement propres, sont adaptés aux traitements de patients souffrant de très graves problèmes d’immunodéficience comme le Sida.

Les chats sont également de très bon moyens de réinsertion pour les détenus. Ils agissent comme des stimuli positifs qui permettent de renouer les relations interpersonnelles.

Ils possèdent un pouvoir calmant qui provoque une baisse de l’agressivité et des tensions.

Cela permet donc aux détenus de rétablir un rapport équilibré avec la société.


A consulter également : Les 6 sens du chat.

 
  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon