L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

L'AVC chez le chien

11 mars 2016 - Santé chats & chiens
A l’instar des humains où l’AVC peut entraîner une perte d’autonomie importante, l’oubli de la parole, ou la paralysie, l’AVC chez le chien provoque des séquelles mais elles ne sont pas forcément irréversibles. La lecture de cet article a pour but de vous aider à reconnaître les signes et adopter les bons gestes immédiatement et sur la durée.
L'AVC chez le chien

Qu'est-ce qu'un AVC ?

L’AVC ou accident vasculaire cérébral est un arrêt brutal de l’irrigation du cerveau ou une hémorragie. Les chiens ayant atteint un âge avancé y sont plus exposés. Les AVC surviennent d’un coup et l’on se trouve bien démuni lorsque ça arrive.

Il suffit de 3 minutes de manque d’oxygène au cerveau pour qu’il y ait des séquelles, il faut donc agir vite.

 

Ce qu’il faut faire

Rassurer votre chien en lui parlant et en le caressant, constatez sa capacité à interagir avec vous et tentez de le faire se lever pour faire les premières constatations.

 
  • A-t-il des convulsions ?

  • A-t-il l’équilibre ?

  • S’appuie-t-il contre un meuble ou un mur pour avancer ?

  • A-t-il la tête penchée, voire la gueule ouverte et la langue pendante ?

  • Ses yeux sont-ils agités ?

  • Sa tête est-elle particulièrement chaude ? (maux de tête)

  • Est-il capable de s’alimenter et de boire seul ?

 

Si vous constatez l’AVC probable au petit matin ou pendant la journée, amenez votre animal chez son vétérinaire pour faire évaluer son état. Ce dernier va ausculter votre chien et faire des tests de réflexe pour mesurer les connexions nerveuses.

Si l’AVC est pris en compte à temps, on peut déceler la cause et prodiguer un traitement adapté. Nous vous conseillons d’utiliser Phyto Convalescence, idéal pour aider chiens et chats à se remettre “sur pattes” durant une convalescence ou un passage à vide tel qu’un AVC.

 

Les jours qui suivent l’AVC chez le chien, il faut être très vigilant pour pouvoir réagir en cas de seconde attaque. Tout maître responsable qui aime son chien saura qu’en cas de nouvel accident, l’évaluation de l’état de souffrance devra être réalisée, autant que sa capacité à tenir. Le vétérinaire sera présent le cas échéant pour aider à la prise de décision.

 

Si vous avez la chance de ramener votre animal à la maison, vous allez devoir faire quelques changements pour le confort de votre chien.

Accordez-lui un espace tranquille où il ne sera pas dérangé pour dormir au calme. Le sommeil permet le processus d’auto-guérison, laissez-le reprendre ses forces.

 

S’il n’arrive plus à s’alimenter seul, tentez de le nourrir à la main en petites quantités. Avec l’AVC, il est possible que votre chien ne puisse plus mâcher ses croquettes pour une durée indéterminée. Préférez des aliments mous et humides. Voici une sélection de recettes simples à faire chez vous. Votre soutien lui sera d’une aide précieuse et l’aidera à reprendre confiance en lui tout en retrouvant tout doucement ses appuis.

 

Il est important dans ce cas de réaliser que votre chien adoré peut rester dans cet état, aller mieux, ou subir une nouvelle attaque. Tout maître doit s’y préparer et il est d’ailleurs important d’en discuter avec les enfants s’il y a lieu pour éviter de créer un tabou douloureux : « Notre chien est très fatigué, on va tout faire pour qu’il guérisse mais il se peut que son corps n’y arrive pas. » sera juste et il faudra avoir le courage de la prononcer pour éviter de donner de faux espoirs aux enfants qui peuvent ne jamais avoir été confronté au deuil ou à la maladie.

 

À consulter également : Mais quel âge humain a votre chat / chien ?

 
Phyto Articulation
Phyto Articulation
Pour soulager toutes les douleurs articulaires de votre...
26,00 €
  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon