L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

Comprendre le langage du chien

Votre chien communique que ce soit avec ses semblables ou avec l’homme en envoyant des messages chimiques, en émettant des sons et en adoptant des postures corporelles.

Nous allons vous apprendre à détecter ce qu’il essaie de vous dire grâce à ses expressions.

Comprendre le langage du chien

Les expressions corporelles

En ce qui concerne le langage corporel, ils nous comprennent souvent mieux que nous les comprenons.

Cependant, en fonction du contexte, si vous étudiez sa posture, ses oreilles, son pelage et sa queue, vous devriez le comprendre.

Voici la traduction de quelques expressions corporelles du chien :

  • Tête penchée sur le côté : “ Soyons amis ! “
  • Babines remontées en montrant les dents : “ Ne t’approche pas ! ”
  • Oreilles relevées : “ Que se passe-t-il ? “
  • Oreilles en arrière : “ Mal à l’aise ”
  • Yeux mi-fermés : “Je suis content ”
  • Patte avant levée : “ Viens jouer avec moi ”
  • Queue battant librement : “ Je suis heureux “
  • Queue battant horizontalement avec force : “ Attention je pourrais mordre “
  • Queue basse au-dessus des quartiers arrière : “ J’ai peur “
  • Queue basse et battante : “ Je suis désolée “

La parole du chien

Le langage canin est toujours le même, il parle avec nous exactement comme il le ferait avec ses semblables.

Voyons les “mots” qui composent le vocabulaire canin :

  • L’aboiement

C’est une manifestation néoténique : les canidés sauvages n’aboient quasiment jamais.

Le chien domestique en revanche a développé plusieurs modulations vocales qu’il continue d’émettre à l’âge adulte, de façon différente en fonction des races.

L’aboiement peut avoir plusieurs significations : il peut s’agir d’un avertissement, une menace, un défi, une invitation à un jeu ou bien une demande de nourriture ou autres.

Les tons diffèrent en fonction de la signification et souvent les propriétaires des chiens apprennent à les distinguer.

  • Le gémissement

Le chien gémit lorsqu’il est en proie à un malaise psychologique.

La plupart du temps, les chiens dans les chenils gémissent lorsqu’ils voient une personne passer derrière les barreaux pour lui dire “Emmène-moi”.

Les chiens qui gémissent souvent sont des chiens qui veulent exprimer leurs désaccords par rapport à une action du maître.

Par exemple, les chiens qui restent seuls chez eux ou bien qui se sentent délaissés.

  • Les hurlements

C’est une activité sociale qui permet :

  1. Au membre égaré d’une meute de faire connaître sa position.

  2. A une meute séparée de l’un de ses membres de l’appeler.

  3. De renforcer les rapports au sein même de la meute.

Le chien domestique hurle généralement en réponse à des bruits très différents d’un hurlement mais qu’il identifie comme tel : Sons de cloches, musique ou sirène sont des exemples classiques.

  • Faire kaï-kaï

Il s’agit d’un signal vocal qui signifie “Aïe ça fait mal”. Chez le chiots surtout mais également chez les adultes, cela peut signifier une forte peur ou une soumission totale.

Les chiots émettent des kaï-kaï désespérés quand ils voient leur père pour la première fois par exemple.

 

A consulter également : Mon chien détruit tout : origines et solutions.

 
  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon