L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

Chat malpropre : origines et solutions

Le chat possède  la réputation d’être un animal naturellement propre, il se servira toujours d’une litière à l’intérieur ou de terre dans le jardin. Il consacre une grande partie de sa journée à se toiletter et ne se roule pas dans tout ce qui sent mauvais comme peut le faire un chien.

Cela peut donc sembler inquiétant lorsqu’un chat commence à uriner dans la maison. Il arrive qu’un chat propre jusqu’alors, délaisse son bac à litière, ou que vous adoptiez un chat dit “propre” qui fasse ses besoins ailleurs que dans le bac que vous lui aurez préparé.

Chat malpropre : origines et solutions

Les origines de sa malpropreté

Un accident peut se produire ponctuellement si votre chat est malade ou encore s’il s’est fait enfermer dans une pièce. En revanche, si la malpropreté est récurrente, vous devrez en rechercher les causes pour la santé et le bien-être de votre chat.

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent expliquer pourquoi un chat deviendrait malpropre chez lui. La maladie de l’appareil urinaire peut le conduire à être malpropre, s’il est indisposé ou n’a pas le temps d’arriver à sa litière ou de sortir.

La vieillesse est également à prendre en considération. Un chat d’un âge avancé n’a pas forcément envie de s’aventurer dehors. Il peut avoir du mal à utiliser sa chatière ou alors il peut se sentir menacé par la présence d’un autre chat sur son territoire. Les chats sont davantage vulnérables lorsqu’ils sont en train de faire leurs besoins dehors.

De plus, la présence d’étrangers à la maison peut bloquer l’accès à la litière ou à l’extérieur si cette présence exige que le chat passe par la même pièce.

De même, lorsqu’un chat urine sur des points stratégiques, on dit qu’il marque son territoire. Les chats les plus souvent concernés sont  ceux non stérilisés et plus particulièrement les mâles.

Les solutions pour aider mon chat

Consultez votre vétérinaire - Un chat qui urinait d’habitude dans sa litière et qui soudain va ailleurs peut avoir un problème de santé. Dans ce cas, redoublez de vigilance et consultez votre vétérinaire.

Stérilisez votre chat - Cette opération peut largement diminuer la fréquence de marquage de votre chat. Un chat stérilisé avant sa maturité sexuelle ne fera généralement aucun marquage urinaire sur les murs et sur les meubles.

Bien choisir l’emplacement de la litière - Celle-ci doit être accessible et dans un endroit de passage. En effet, son message a  besoin d’être vu. Il faut éviter de la placer à proximité d'appareils électroménagers trop bruyants. La phase d’essorage de votre machine à laver pourrait effrayer votre chat. Il pourrait à l’avenir ne plus y retourner.

Veillez à ce que votre chat ne soit pas dérangé pour aller à sa litière par un autre animal comme un chien par exemple. Dans ce cas, déplacez sa litière et surélevez-la.

Tenir compte des goûts de votre chat - il est possible que la matière de la litière ne convienne pas à votre chat. En effet, les chats ont chacun leurs préférences en matière de litière. Vous pouvez faire le test en installant différentes matières pour voir laquelle il préfère.

La litière fermée à porte battante - Certains chats ne s'accommodent pas avec la litière fermée à une porte battante. Ils apprécient  de voir autour d’eux pour pouvoir s’échapper en cas de danger.

De plus, uriner pour un chat, c’est aussi marquer son territoire. Comme il ne peut pas être vu, il risque d’aller ailleurs. Il faut donc soit changer de litière ou soit retirer le couvercle de la présente litière.

 

Les choses qu'il faut éviter

Trop nettoyer la litière - Les chats ont besoin de retrouver leurs odeurs, il risque de perdre leurs repères si vous nettoyez trop souvent sa litière.

Punir - Lorsque votre chat urine dans un endroit qui n’est pas adapté, vous ne devez pas le punir. Pris sur le fait ou non, votre chat ne fera pas le lien entre sa punition et le fait qu’il n’urine ailleurs que dans son bac. Il va surtout en déduire qu’il doit uriner dans des endroits interdits en votre absence.

Les punitions peuvent aussi rendre votre chat plus stressé et agressif et donc l’amener à marquer encore plus son territoire.


Utiliser des répulsifs - L’effet de répulsifs est temporaire et imparfait. Votre chat ira uriner ailleurs et reviendra lorsque l’odeur désagréable se sera un peu estompée.

Concernant l’eau de javel et les détergents ammoniaqués, les chats n’aimant pas ces odeurs vont tenter de les recouvrir. Privilégiez donc à ces produits, un nettoyage à l’eau bouillante ou vapeur.

A lire également : Nos meilleurs conseils pour éduquer son chat 
  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon