L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

Chat-léopard de Sibérie

Le chat-léopard est une espèce de félin possédant un pelage très tacheté qui varie selon son environnement de brun-jaune à brun-gris. La femelle devient mature sexuellement vers 8 mois. La gestation dure entre 56 à 70 jours et la portée est de 1 petit par an.
 

 
Chat-léopard de Sibérie

Caractéristiques

Espérance de vie : 15 ans.

Taille : 44 à 75 cm de la tête à la queue, cette dernière mesurant de 25 à 35 cm.

Poids : Mâle 4 kg / Femelle 3 kg.


Le chat-léopard est un très bon nageur mais également un excellent chasseur. Ses proies sont principalement les rongeurs mais il peut aussi attraper des oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons mais aussi de gros insectes.

Il se nourrit de lézards, grenouilles, oiseaux, lièvres, souris, lapins, rongeurs, écureuils, chevreuils, paons, chauves-souris, hirondelles, serpents et poulets domestiques.

C’est également un très bon grimpeur qui se repose sur une branche en journée. Contrairement à beaucoup de félins, il est rare que le chat-léopard joue avec sa proie.

Cela est sans doute dû au fait qu'il chasse davantage les oiseaux que la plupart des petits félins. Ses compétences exceptionnelles pour grimper lui permettent de se nourrir d’oiseaux et de chauves-souris.

Le chat-léopard de Sibérie est un prédateur qui chasse à l’affût et qui préfère les habitats forestiers près de l’eau. Bien que classé comme nocturne, il est parfois observé au cours de la journée.

Cet animal est solitaire et se révèle difficile à observer car il est insaisissable et petit.

 

 

Menaces

Il y a plusieurs décennies, la population totale des chats-léopards en Asie devait sans doute se compter par centaines de milliers, au vu du nombre de peaux exportées chaque année dans le reste du monde.

On estime aujourd'hui qu'il reste un peu plus de 50 000 chats-léopards en Asie, avec des effectifs toujours sur le déclin.

En chine, il est chassé de façon illégale pour sa fourrure. En effet, pendant les années 90, environ 200 000 peaux étaient exportées chaque année.

Aujourd’hui, le commerce est beaucoup plus réduit, néanmoins l’espèce reste menacée. De plus, il est considéré comme nuisible car il s’attaque à la volaille d’élevage et est tué en représailles.

A lire également : Quelle est la race de votre chat ? 

  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon