L'actualité Phyto Compagnon

Retrouvez ici toute l'actualité de nos amis les animaux sous forme d'articles.
Retour

Adopter un chien en refuge

13 mai 2016 - Conseils & Astuces

Adopter un chien dans un refuge n’est pas une décision facile pour les futurs propriétaires.

En effet les chiens de refuges font l’objet de nombreuses réticences en raison du fait qu’ils ont été délaissés par leurs anciens maîtres.

Afin de développer l’adoption de chiens en refuges, la fondation 30 millions d’amis et une marque d’aliments pour animaux s’unissent à la mobilisation de tous.

Adopter un chien en refuge

Les préjugés sur les chiens de refuge

Avec 100 000 animaux abandonnés chaque année, il existe beaucoup de préjugés concernant ces chiens.

Beaucoup de personnes pensent qu’ils ont été abandonnés parce que ce ne sont pas de bons chiens, ce qui est totalement faux.

Les raisons principales de l’abandon d’un chien sont un déménagement, un divorce, un décès, ou bien le manque de temps de s’en occuper.

La plupart des gens pensent également que les chiens de refuges ont des puces et qu’ils sont sales.

Contrairement aux idées reçues, les chiens reçoivent régulièrement des soins vétérinaires et toilettes régulières. Cela fait partie des normes d’hygiène des refuges.

Ils sont parfaitement entretenus en étant vermifugés et déparasités.

Un autre préjugé concerne l’agressivité des chiens. Il faut savoir qu’on ne propose jamais de chien agressif à l’adoption. Certains chiens peuvent être méfiants au début mais prendront vite confiance avec vous au fil du temps.

De plus, le fait de côtoyer tous les jours d’autres animaux dans le refuge réduit considérablement les risques d’isolement et de peur.

Les chiens ont reçu toute l’attention et les soins des bénévoles ce qui réduit les traumatismes qu’ils peuvent avoir vécus. En outre, les bénévoles savent parfaitement à quel moment le chien sera prêt à l’adoption.

Comment les refuges s'en occupent-ils ?

La fondation 30 millions d’amis offre un soutien aux refuges depuis plus de 40 ans. Elle a, par ailleurs, lancé en 2015 l’opération “Agir pour l’adoption” afin de promouvoir l’adoption dans les refuges.

Cette campagne permettra ainsi d’offrir 2 millions de repas aux chiens des refuges soutenus par la fondation. Cela permet ainsi de les garder en bonne forme jusqu’à leur adoption.

Un chien reste en moyenne de 6 mois à 1 an en refuge.

Il faut donc prévoir le plus de nourriture possible pour pouvoir les nourrir chaque jour.

Il faut savoir qu’il faut environ 300 grammes de croquettes par jour dans l’alimentation du chien.

La nourriture représente donc une dépense importante pour les refuges après les soins vétérinaires.

En 2014, 1,7 millions de repas ont été offerts aux chiens de refuges grâce à la mobilisation de la marque Pedigree et de l’association 30 millions d’amis.

Comment adopter votre chien en refuge ?

Avant d’adopter votre chien, il faut penser à aller une première fois au refuge pour voir ceux qui sont disponibles, pour poser des questions et prendre des notes.

Il faut être sûr à 100 % avant d’adopter un chien et ne pas hésiter à revenir plusieurs fois au refuge.

L’adoption d’un chien représente un véritable investissement personnel puisque vous en serez responsable et devrez vous en occuper chaque jour.

Un questionnaire préalablement rempli au refuge vous permettra de déterminer quel est le bon chien pour vous.

Avant de pouvoir partir avec son nouveau compagnon, le maître doit signer un accord d’adoption en présentant une pièce d’identité, un justificatif de domicile et les frais d’adoption.

L’adoption d’un chien coûte en moyenne 150 euros contre 450 à 1 500 euros pour un achat en animalerie.

Il faut également penser au coût de son entretien : vétérinaire, nourriture, toilettage, etc.

  Paiement     Sécurisé
Tweets de @PhytoCompagnon